Une étude publiée par le Collectif inter-associatif sur la santé et 60 millions de consommateurs dénonce le faible remboursement des dispositifs médicaux. Notamment des fauteuils roulants.

Ces données sont issues de l’étude réalisée par l’Observatoire citoyen des restes à charge, rendue publique ce 20 novembre. Cet organisme, créé par le Collectif interassociatif sur la santé, le magazine 60 millions de consommateurs et la société Santéclair, « appelle à une remise à plat complète des conditions de prise en charge des produits et prestations remboursables ».

Les fauteuils électriques moins bien remboursés que les manuels. Pour les fauteuils roulants, « le reste à charge croît avec la technicité nécessaire à la prise en charge du handicap ». En 2013, les actes concernant les fauteuils roulants manuels (achat d’un fauteuil et/ou d’accessoires, forfaits réparations, etc.) ont été remboursés à hauteur de 83 %. Pour les fauteuils roulants électriques, le taux de prise en charge tombe à 68 %. Mais ces chiffres reflètent mal la réalité. Un nombre important d’options et d’accessoires ne sont en effet pas du tout pris en charge et ne sont donc pas enregistrés par l’Assurance maladie.

1 850 € de reste à charge pour un fauteuil électrique. pour aller plus loin : http://www.faire-face.fr/2014/11/20/les-fauteuils-roulants-trop-mal-rembourses/

ENVIE AUTONOMIE milite pour que chaque personne , avant tout, prenne  contact avec les services compétents de son département pour avoir accès à ses droits et bénéficier d’une prescription qui prenne en compte sa situation personnel mais également son environnement. Nous proposons une solution alternative, elle ne peut répondre à tout le monde mais peut parfois apporter une solution à ceux et celles qui ne peuvent économiquement financer le matériel dont ils ont besoin.